Services et ressources

Il y a plusieurs différents modèles d’intervention pour les TSA. Plusieurs des approches favorisant l’éducation et la communication sont axées sur le remplacement des comportements dysfonctionnels et le développement d’habiletés bien précises. Il existe aussi des approches biomédicales ou diététiques. L’efficacité de certaines approches a été prouvée par la recherche scientifique. D’autres thérapies plus récentes ou dites alternatives, bien que n’ayant pas encore fait l’objet d’une analyse scientifique, ont démontré des résultats encourageants chez certaines personnes.

Analyse comportementale appliquée (ABA)

L’ABA utilise une gamme de méthodes d’évaluation et d’intervention afin de modifier le comportement de la personne et de lui enseigner des habiletés. L’intervention ABA consiste à diviser une tâche en petites étapes et à enseigner chacune de ces étapes à l’enfant. L’ABA n’est pas nécessairement une intervention intensive et n’est pas réservée uniquement aux personnes autistes ou aux jeunes enfants. Elle peut être utilisée dans une grande variété de situations pour différents types de personnes.

L’apprentissage par essais discrets (DT) est une méthode d’enseignement inventée par Lovaas dans les années 1960 et qui est utilisée dans le cadre de certains programmes d’ABA. L’enfant reçoit une instruction ou question claire et brève, suivie d’un encouragement à répondre (indice ou réponse) afin de l’aider à répondre correctement et recevoir une récompense. Si l’enfant se trompe, on lui indique la bonne réponse. Les réponses sont compilées et le progrès de l’enfant est évalué au fur et à mesure.

L’intervention comportementale intensive (ICI) ou l’intervention comportementale intensive précoce (ICIP) sont des termes plus larges pour décrire des thérapies comportementales qui sont intensives, i.e. ratio 1/1 avec des thérapeutes spécialisés. Cette méthode est fréquemment utilisée avec de jeunes enfants.